Notre Histoire

Les débuts

Les Scouts du Liban
Des Scouts de France aux Scouts du Liban

1930 Dix ans après leur fondation, les Scouts de France débarquent au Liban. Principalement sous l’impulsion des jésuites (Groupes: Consolata, N-D de la Délivrance, St Grégoire), mais aussi des Pères Lazaristes au collège de Antoura, des groupes se créent.

Le Liban encore sous mandat français évolue vers l’indépendance (même si le processus sera retardé par la guerre mondiale). Les scouts font de même, et, sous l’impulsion de Sélim Lahoud, Ignace Maroun et Hikmat Nassif est fondée en 1936 (reconnaissance officielle en 1938), l’Association des Scouts Chrétiens Libanais qui prendra en 1957 le nom de Scouts du Liban.

Si l’Association est chrétienne dans son origine et son esprit, elle est ouverte aux jeunes de toutes les religions.

Cette même année, un rallye rassemble à Antoura les trois branches: louveteau (8-12 ans), éclaireur (12- 17 ans) et route (17-21 ans).

D’autres associations verront le jour et seront regroupées en 1961 au sein de la Fédération du Scoutisme Libanais.

Les Scouts du Liban sont également membres de la CICS (Conférence Internationale Catholique duScoutisme).


Les Scouts du Liban pendant la guerre

Les Scouts du Liban

Pendant ces sombres événements, les scouts ont tenté de s’activer, tant bien que mal. Mais ils ont été contraints à réduire leurs activités. Bien souvent, un camp était annulé au dernier moment pour cause de bombardements. Des groupes se sont retrouvés pendant des années coupés du Quartier Général. Quelques uns se sont mis en veille, d’autres arrêtèrent complètement le groupe et ses activités, mais par contre, on a pu voir se créer de nouvelles unités.

“Le Scout est fait pour servir et sauver son prochain”, dit la Loi. Les scouts du Liban en donnèrent la preuve à maintes occasions, ils ont montré qu’il ne s’agissait pas de vaines paroles.

Beaucoup d’aînés trouvèrent l’occasion de mettre en oeuvre leur devise “Servir” en s’engageant dans la Croix Rouge. Certains mêmes y sacrifièrent leur vie.

Bien souvent, pendant que tout un quartier devait passer des journées et des nuits dans les abris, ce sont des scouts qui organisaient, jeux ou veillées pour occuper les enfants (et parfois même leurs parents!)

D’autres se mirent au service d’organisations caritatives pour venir en aide aux sinistrés.

Enfin, c’est aussi pendant cette sombre période que quelques cadres du Mouvement lancèrent l’Association arcenciel. Au départ, créée pour la réinsertion sociale des personnes handicapées, AEC devait, par la suite, étendre son champ d’activités aux domaines social, éducatif et écologique.


Les Scouts du Liban aujourd’hui

Les Scouts du Liban
Les groupes que la guerre avait éloignés ont repris contact avec le QG. Grâce au Commissariat au Développement nouvellement créé. Beaucoup de nouveaux groupes virent ainsi le jour.

Depuis 2001, l’Association s’est ouverte aux jeunes filles par la création de trois nouvelles branches (Louvette, Eclaireuse et Pionnière).

Les Scouts du Liban sont en plein essor. Présents dans 112 centres (paroisses, écoles ou clubs), ils comptent actuellement 12 000 membres.